affiche affiche

Deux affiches de la chanteuse Clémentine

Spectacle Chansons z'osées : ma première affiche éditée (en 1987 à l'école).
Ce spectacle utilisait des textes méconnus de grands auteurs et non des chansons de salle de garde, il s'agissait d'exprimer la paillardise sans basculer dans la vulgarité. Ne pas contourner Le sujet tout en étant " présentable " a été la grande difficulté à surmonter, tout en répondant à une contrainte économique : l'impression en deux couleurs.
© polo graphiste

Spectacle Boutchoko : un spectacle jeune public sur le racisme. L'aventure d'un petit garçon qui va à la rencontre d'un sorcier africain pour être soigné d'une drôle de maladie, il a tellement mangé de chocolat que la couleur de sa peau est devenue brun-chocolat.
Technique utilisée : une peinture à l'huile sur tablette... de chocolat. Ne pas y poser les doigts, jouer du pinceau entre les creux et les bosses ont avantageusement remplacé n'importe quel trucage numérique ! Même la chaleur des projecteurs lors de la prise de vue n'a pas eu raison de la tablette !
Le dépliant de présentation du spectacle a été réalisé au format réel d'une tablette, l'affiche est en proportion.
© polo graphiste, photo J.-L. Hess

Deux affiches de la chanteuse Clémentine

Spectacle Chansons z'osées : ma première affiche éditée (en 1987 à l'école).
Ce spectacle utilisait des textes méconnus de grands auteurs et non des chansons de salle de garde, il s'agissait d'exprimer la paillardise sans basculer dans la vulgarité. Ne pas contourner Le sujet tout en étant " présentable " a été la grande difficulté à surmonter, tout en répondant à une contrainte économique : l'impression en deux couleurs.
© polo graphiste

Spectacle Boutchoko : un spectacle jeune public sur le racisme. L'aventure d'un petit garçon qui va à la rencontre d'un sorcier africain pour être soigné d'une drôle de maladie, il a tellement mangé de chocolat que la couleur de sa peau est devenue brun-chocolat.
Technique utilisée : une peinture à l'huile sur tablette... de chocolat. Ne pas y poser les doigts, jouer du pinceau entre les creux et les bosses ont avantageusement remplacé n'importe quel trucage numérique ! Même la chaleur des projecteurs lors de la prise de vue n'a pas eu raison de la tablette !
Le dépliant de présentation du spectacle a été réalisé au format réel d'une tablette, l'affiche est en proportion.
© polo graphiste, photo J.-L. Hess