affiche affiche 3 affiches

Jazz d’Or

La campagne du festival a été réalisée de 1991 à 2001.
Trois affiches :
2001 : © polo graphiste, peinture A. Wicky1999 : © polo graphiste, peinture G. Puel1994 : © polo graphiste et A. Gessat, photo J.L. Hess
1994 : cette image, bien qu’en noir et blanc, est une construction en volume (polystyrène, fourrure). Le chat, animal fétiche des jazzmen, court après l’oiseau-origami réalisé avec la partition Ornithologie de Charlie Parker, dit « bird » créant ainsi sur l’affiche un clin d’œil destiné aux amateurs éclairés tout en restant accessible au public moins initié.
Pour la campagne d’affichage, cette image était découpée en 3 morceaux :
la queue du chat, l’arrière de son corps, la tête et l’oiseau
Sur ces 3 cadrages, l’ensemble des textes devant figurer sur l’affiche étaient placés. L’économie de l’impression en noir et blanc a permis d’imprimer 3 affiches différentes fonctionnant comme un puzzle, créant un teasing, réveillant l’attention du lecteur.
Ce principe est devenu une ligne graphique, chaque année, un illustrateur régional se prêtait à ce cahier des charges sous ma direction artistique.

Jazz d’Or

La campagne du festival a été réalisée de 1991 à 2001.
Trois affiches :
2001 : © polo graphiste, peinture A. Wicky1999 : © polo graphiste, peinture G. Puel1994 : © polo graphiste et A. Gessat, photo J.L. Hess
1994 : cette image, bien qu’en noir et blanc, est une construction en volume (polystyrène, fourrure). Le chat, animal fétiche des jazzmen, court après l’oiseau-origami réalisé avec la partition Ornithologie de Charlie Parker, dit « bird » créant ainsi sur l’affiche un clin d’œil destiné aux amateurs éclairés tout en restant accessible au public moins initié.
Pour la campagne d’affichage, cette image était découpée en 3 morceaux :
la queue du chat, l’arrière de son corps, la tête et l’oiseau
Sur ces 3 cadrages, l’ensemble des textes devant figurer sur l’affiche étaient placés. L’économie de l’impression en noir et blanc a permis d’imprimer 3 affiches différentes fonctionnant comme un puzzle, créant un teasing, réveillant l’attention du lecteur.
Ce principe est devenu une ligne graphique, chaque année, un illustrateur régional se prêtait à ce cahier des charges sous ma direction artistique.